Les masques à la mode du déconfinement parisien

L’heure du déconfinement a sonné mais ce n’est pas pour autant que nous sommes débarrassés du Coronavirus. En effet, nous entrons dans une toute nouvelle phase de lutte contre le virus. Donc même si nous pouvons sortir de nos maisons, plusieurs précautions sont à prendre.

Pour commencer, il faut bien comprendre que le port du masque sera indispensable dans notre quotidien. D’ailleurs, il sera même obligatoire dans certains lieux. Mais alors, le masque va-t-il devenir notre nouvel accessoire de mode ? Je vous donne mon avis dans la suite de cet article.

Les masques à la mode du déconfinement parisien
Déconfinement – Allier masque & style ?

Accordé à sa tenue, glamour ou original, la mode commence à personnaliser les masques afin de rendre la situation de ce déconfinement moins dramatique. En effet, le masque n’était pas le bienvenu en France car il représente une révolution culturelle inédite causée par une épidémie dévastatrice.

Autrement dit, il est difficile pour tous d’adopter cet objet anxiogène qui pourtant va devenir notre nouvel allié du quotidien. C’est pourquoi certains acteurs de l’industrie de la mode tentent d’en faire un véritable accessoire “tendance”.

Donc, en 2020, pour être fashion il ne faudra plus passer son temps à chercher la plus belle veste de tailleur pour femme à Paris, mais il faudra trouver le masque le plus tendance possible pour être la plus belle des parisiennes (déconfinement obligé !).

Les masques à la mode du déconfinement parisien
Des masques “coutures”

Les grands noms de la mode souhaitent donc proposer des masques personnalisés qui s’accorderont parfaitement à tous nos styles. Par exemple, chez Pierre Talamon, célèbre tailleur dans le Marais à Paris, vous pourrez trouver des masques unis ou à motifs originaux à combiner avec vos costumes.

Pour le tailleur, il est tout à fait logique d’introduire ce nouvel accessoire dans notre garde-robe. Car au-delà d’un objet purement technique, il risque de devenir un véritable objet de mode.

Cependant, ces masques “coutures” peuvent coûter jusqu’à 15 euros l’unité et différentes marques sont déjà en train de travailler sur leur future collection. D’ailleurs, certains pensent déjà à créer des masques noir et blanc qui seraient parfaits pour aller avec un smoking.

Des tendances à oublier

Bien que tout le monde soit en train de chercher des masques et que cela puisse sembler tentant d’y voir une opportunité d’en faire une nouvelle mode (et de faire pas mal d’argent au passage), il ne faut pas oublier qu’avant tout, le masque sert à nous protéger d’un virus qui a tué beaucoup de personnes dans notre pays.

Autrement dit, pour ma part (mais cela n’engage que moi), je préférerai que cette mode se démode le plus rapidement possible dans le contexte de crise dans lequel nous vivons. J’estime que ce serait fort déplacé de faire du profit avec un objet clinique que l’on souhaite voir disparaître de notre quotidien.