86535982Bon, un brushing fait par un bon coiffeur, c’est top ! Mais faut t-il encore pouvoir l’entretenir une fois arrivé la maison. Alors pour toutes celles qui  veulent « enfin! » réaliser un brushing de pro maison, je suis partie me renseigner à la source : chez mon coiffeur… et je lui ai demandé !

1. Dans la mesure du possible, n’utilisez jamais votre sèche-cheveux à température maximale. La chaleur de l’air doit être agréable quand vous la diffusez au dos de votre main.

2. Gardez vos distances ! Tenez votre sèche-cheveux à au moins 20 centimètres des cheveux.

3. Si vous avez les cheveux fins, réglez le flux d’air au minimum. Autrement, vous risquez de les emmêler et de former des nœuds.

4. Séchez chaque mèche des racines jusqu’aux pointes. En lissant la cuticule, cette technique protège les cheveux contre les agressions de l’environnement.87781423

5. Veillez à toujours maintenir le sèche-cheveux en mouvement afin de ne pas surchauffer la même zone. Avant le séchage, nous vous conseillons de diviser votre chevelure en plusieurs sections à fixer avec de grosses pinces. Commencez le brushing dans la nuque, puis remontez vers le dessus de la tête. Cela évitera d’appliquer trop d’air chaud au même endroit.

6. Si vous êtes pressés, vous pouvez  accélérer votre brushing en réglant le flux d’air sur une position élevée, mais baissez la température.

7. Appliquez toujours un soin thermo-protecteur. Ce type de produit prévient les dégâts induits par la chaleur et le souffle du sèche-cheveux.

8. Ne séchez pas vos cheveux immédiatement après le shampooing. Dans l’idéal, laissez-les enroulés en turban dans une serviette pendant 15 minutes pour qu’ils perdent leur humidité. En prime, cette astuce raccourcit le temps de séchage.

9. L’embout diffuseur de votre sèche-cheveux diffuse l’air de manière plus homogène, ce qui prévient aussi l’application prolongée d’air chaud sur une même zone.

10. En finition, utilisez l’option air froid de votre sèche-cheveux. Cette étape refroidit les cheveux et leur confère plus d’élasticité.